Vers le covoiturage à Alger ?

Un dispositif expérimental d'incitation au covoiturage est mis en place dans la wilaya d'Alger. Il consiste en la création d’une voie réservée sur la gauche de la chaussée, délimitée par une « ligne bleue ». Dans un premier temps, ce dispositif a été mis en œuvre sur la rocade Sud d’Alger et les communes situées entre Zeralda à l’Ouest et Réghaïa à l’Est.

Un communiqué de la wilaya d’Alger vient rappeler que l’arrêté portant ce nouveau dispositif vise à parfaire le plan de circulation en place depuis la mi-2005 en prenant en charge le phénomène de la congestion automobile dans la capitale du pays.

Selon cet arrêté entré en vigueur en ce mois d’octobre 2007, les catégories des véhicules autorisés à circuler sur la voie réservée sont :

Les véhicules de transport en commun de moins de 10 ans d’âge autorisés à effectuer le transport public des personnes ; Les taxis en service ; Les véhicules particuliers utilisés pour le covoiturage, circulant avec au moins trois (03) personnes à bord ; Les véhicules prioritaires (sécurité publique, Protection civile, ambulances, secours, transport de fonds et convois escortés).