La SAA et la Macif signent un protocole de partenariat stratégique

Algérienne d’assurance (SAA) et la Mutuelle assurance des commerçants et industriels de France (Macif) ont signé le mardi 08 avril 2008 à Alger, un protocole de partenariat stratégique.

La cérémonie de signature s’est déroulée à l’hôtel El Aurassi en présence de M. Djoudi Karim, ministre des Finances. La SAA était représentée par son Président Directeur Général, M. Latrous Amara et la Macif par son Président, M. Andreck Gérard qui a fait également le déplacement sur Alger.

Ce protocole porte sur deux axes majeurs inscrits à court et moyen termes. Dans le premier axe qui porte sur l’assistance technique, divers sujets sont inscrits. Il s’agit notamment de la formation technique, de gestion des sinistres, et d’industrialisation des process.

Dans le second cadre qui porte sur la création de filiales communes, il est question de développement de nouveaux métiers, tels les assurances de personnes, la prévoyance, la santé…
Selon un communiqué de la SAA et du groupe Macif, il est notamment envisagée la création de filiales communes dans l’assurance vie, l’assurance des personnes (rapatriement des corps, etc.), l’assurance automobile, la commercialisation de produits d’assurances mutuelles aux personnes, l’assistance et l’assurance voyage en Algérie et à l’étranger.

Est également prévue l’ouverture d’une école de formation en assurances et la mise à la disposition de la SAA par la Macif de son savoir-faire notamment dans la gestion technique des portefeuilles d’assurance, l’organisation et gouvernance d’entreprise, les systèmes informatiques, les outils d’aide à la décision et l’assistance technique sur tous les sujets touchant les réseaux de gestion et de commercialisation.
A titre de rappel, la SAA (créée en 1963) détient 28% du marché algérien des assurances et  emploie plus de 3.600 agents dans un réseau de 460 agences. Quant à elle, la Macif a été créée en 1960 et se présente en entreprise citoyenne, au cœur de l’économie sociale instaurée par le mouvement mutualiste. A fin 2006, son chiffre d’affaires était de 4,7 milliards d’euros.

Ce partenariat stratégique est articulé sur l’assurance-vie, l’assurance des personnes et l’assurance automobile. Le communiqué commun rappelle que ce protocole, conclu pour trois ans et renouvelable par tacite reconduction, intervient un mois après la signature à Paris d’un accord signé par les gouvernements des deux pays. Cet accord porte sur la levée du contentieux – qui remonte à la mi-décennie 1960- entre l’Algérie et la France dans le domaine des assurances.

La SAA et le groupe Macif envisagent notamment de créer des filiales dans l’assurance vie, l’assurance des personnes (rapatriement des corps notamment), l’assurance automobile en transit sur le territoire algérien, la commercialisation de produits d'assurances mutuelles aux personnes, l’assistance et l’assurance voyage en Algérie et à l’étranger.

Dans le domaine de la formation, les deux partenaires envisagent la création d’une école. Aussi, la Macif met à la disposition de la SAA son savoir-faire notamment dans la gestion technique des portefeuilles d’assurance, l’organisation et gouvernance d’entreprise, l’informatique, les outils d’aide à la décision et l’aide technique sur tous les sujets touchant les réseaux de gestion et de commercialisation.

Par Younes Hamidouche pour Assural.dz

Lire entretiens d'Assural.dz avec :

M. Gérard Andreck (Président de la Macif)

M. Roger Iseli (DG de la Macif)