Macir-Vie, filiale de la CIAR, cinquième société d'assurance de personnes sur le marché national

Le marché national des assurances, dont la composante est scindée en deux catégories de sociétés (assurances de dommages –AD- et assurances de personnes –AP-), a été renforcé dernièrement par une cinquième société (AP), MACIR-VIE en l’occurrence.

« Macir-Vie », filiale de la Compagnie internationale d’assurance et de réassurance (CIAR), a obtenu son agrément par arrêté n°67 du 11 août 2011 du ministère des Finances pour la distribution des produits d’assurance de personnes conformément aux exigences de la réglementation en vigueur.

Auparavant, et en sus de Cardif El Djazaïr –première société spécialisée en assurances de personnes en Algérie-, trois autres sociétés dédiées exclusivement aux assurances de personnes avaient été mises sur pied. En effet, dans son n° 23 du 17 avril 2011, le Journal officiel de la république algérienne (JORA) a publié les arrêtés d’agrément de trois filiales AP des plus anciennes sociétés publiques d’assurance existant sur le marché national (SAA, CAAT et CAAR).

Ces nouvelles sociétés ont été créées en application des dispositions de l’ordonnance 95-07 introduites par la loi 06/04 qui impose aux sociétés d'assurances de séparer les assurances de dommages et celles de personnes.

Les trois sociétés en question sont : « TAAMINE LIFE ALGERIE » SPA, filiale de la CAAT ; « CAARAMA assurance » SPA, filiale de la CAAR et « Société d’assurance de prévoyance et de santé » SPA, filiale issue du partenariat notamment entre la SAA et la compagnie française MACIF.

A titre de rappel, ces sociétés par actions (SPA) sont habilitées à pratiquer toutes les opérations d’assurance de personnes (accidents, maladie, assistance aux personnes, vie-décès, nuptialité-natalité, assurances liées à des fonds d’investissement, capitalisation, gestion de fonds collectifs et prévoyance collective) ainsi que les opérations de réassurance en rapport.