Signature de deux accords dans le domaine des finances

L'Algérie et le Portugal ont signé, hier, deux accords  de coopération dans les secteurs des assurances et bancaire qui entrent dans le cadre d'un protocole d'accord entre les gouvernements algérien et portugais, a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué.

En matière d'assurance, une convention de coopération et d'assistance  technique a été paraphée entre la Commission algérienne de supervision des assurances  (CSA) et son homologue portugaise Institut Séguros de Portugal (ISP). Cette convention entre dans le cadre du protocole de coopération financière  signé en avril dernier entre les deux pays et intervient après l'échange de  visites entre ces deux autorités de contrôle des assurances. D'une durée de deux ans renouvelables, cette convention porte sur  l'échange d'informations, la formation professionnelle et l'assistance technique. Il est ainsi prévu d'intensifier la coopération bilatérale au moyen  d'actions garantissant un développement équilibré du secteur des assurances  à travers notamment les échanges de publications et d'études techniques et organisation  de séminaires d'intérêt commun, la programmation de stages de formation aux  cadres techniques ou groupes d'experts pour permettre le transfert  de connaissances. En matière d'assistance technique, cette convention prévoit l'élaboration  des études techniques sur des questions relatives au contrôle et au développement  des assurances. Ce document a été signé par M. Hadji Babaammi, directeur général du  Trésor et président de la CSA, et M. Fernando Nogueira, président de l'Institut de Séguros.

Outre cette convention, un accord-cadre d'assistance  renforcée et de coopération a été signé entre la Banque Nationale d'Algérie  (BNA) et la première banque publique portugaise CGD (Caixa Geral de Depositos). Cet accord vise l'accompagnement de la BNA dans son processus de modernisation  et de transformation, indique la même source. Il définit, ainsi, le cadre d'intervention de la CGD pour une assistance  technique par l'introduction et la mise en oeuvre de méthodes, de technologies  et de produits visant à améliorer les performances de la BNA et couvre l'ensemble des métiers de la banque avec un effort particulier sur le système d'information, explique-t-on. Cette coopération définit également le cadre pour la mise en place de  structures opérationnelles visant le développement des flux commerciaux, industriels et d'investissements entre les opérateurs domiciliés respectivement dans ces  deux banques. Elle se traduira aussi par des actions de mise à niveau, de sélection  et de formation de la ressource humaine. Cet accord-cadre sera exécuté en deux étapes. La première, d'une durée  de six (6) mois maximum, sera destinée à arrêter des programmes de mise à niveau  et de modernisation en plusieurs projets. Quant à la deuxième phase, allant entre 2 et 3 ans, elle sera consacrée à la mise en oeuvre des feuilles de routes tracées conjointement par les 2 banques.

Ces deux accords ont été signés à la faveur de la visite à Alger du  Premier ministre portugais, M. José Socrates
 
.... et un mémorandum d'entente entre Sonatrach et Energias de Portugal
Le groupe Sonatrach et la compagnie portugaise Energias  de Portugal (EDP) ont signé hier, un mémorandum d'entente pour l'élargissement de leur partenariat, au-delà de la péninsule ibérique, à d'autres régions notamment en Amérique latine, a indiqué Sonatrach dans un communiqué. Le renforcement du partenariat avec EDP "s'inscrit dans la stratégie de développement de Sonatrach à l'international et confirme son engagement à  agir dans les formes les plus diverses, tout au long de la chaîne des hydrocarbures  et de l'énergie, en Algérie et partout ailleurs dans le monde", a précisé la  même source. Sonatrach est actionnaire à 2,035% dans EDP depuis mars 2007 ''avec  lequel elle est déjà engagée dans un partenariat stratégique dans les domaines  du gaz et de l'électricité dans la région ibérique'', note Sonatrach. Cinq accords sectoriels ont été signés lundi à la faveur de la visite  à Alger du Premier ministre portugais, M. José Socrates. Il s'agit des accords signés respectivement entre la Banque nationale  d'Algérie (BNA) et la Caisse de dépôt du Portugal, entre la Commission algérienne  de supervision des assurances (CSA) et son homologue portugaise Institut Séguros de Portugal (ISP), les Postes des deux pays, l'Agence nationale de promotion  de commerce extérieur (Algex) et l'AICEP, et entre Sonatrach et EDP.