1er Forum des assurances

Les assurances : objectifs et réformes

Catégorie: Forum
Lieu: Hôtel El Aurassi

Assurés, la parole est à vous

« les assurances : objectifs et réformes » a été le thème choisi pour le premier forum des assurés organisé par le CNA a l’hôtel El Aurassi les 12 et 13 décembre 1998.

Note de présentation

Le premier forum des assurés organisé par le CNA à l'hôtel EL AURASSI, les 12 et 13 décembre 1998 à été consacré au thème central les assurances : Objectifs et réformes et a été tenu sous le slogan Assurés, la parole est à vous !

Cette action de communication a été orientée vers les assurés pour la vulgarisation de la nouvelle législation des assurances qui a consacré le principe de la libéralisation du marché.

L'on a souvent observé que les assurés adoptent une attitude passive face à l'assurance, parce que d'un coté, ils méconnaissent pour la plupart leurs droits et d'un autre coté, ils n'arrivent pas à bien cerner la notion d'assurance à laquelle ils sont rattachés par le lien de l'obligation d'assurance. c'est justement cette situation qui a abouti à une attitude de méfiance de l'assuré vis-à-vis de l'assureur, que la lenteur des paiements des indemnisations vient confirmer et ce, surtout en assurance automobile qui touche la plus grande partie de la population assurée.

Pour inciter à une participation effective et efficace des assurés aux opérations d'assurance, il a été préconiser la tenue de ce forum qui serait le pendant des assises.

Objectifs du Forum

Orientée vers les assurés qui, dans la plupart des cas,  méconnaissent leurs droits. cette manifestation s’est assignée un certain nombre d’objectifs à savoir :

  1. La création d’un cadre de concertation et de dialogue entre les assurés et les assureurs pour mieux comprendre et résoudre les problèmes liés aux assurances ;
  2. La promotion d’une culture d’assurance qui induit nécessairement la participation active des assurés à l’effort de communication en la matière ;
  3. La vulgarisation des mesures de libéralisation du marché des assurances par une meilleure compréhension de l’économie de marché et du contrôle de l’état sur les assurances ;
  4. La création d’associations d’assurés destinées à défendre leurs intérêts d’une part et d’autre part, les représenter au sein du CNA. A ce sujet, il y a lieu de rappeler que le siège de Vice président du CNA est dévolu à un représentant des assurés ;
  5. Notons aussi que la législation sur les assurances encourage l’organisation sous forme  associative  des différentes catégories d’acteurs (assurés, assureurs, courtiers, AGA, experts, etc) ;
  6. L’instauration d’un débat autour des conclusions établies par le CNA à l’occasion des études et des travaux entrepris à l’effet d’orienter le marché des assurances vers la prise en charge des besoins de la clientèle.

Recommandations du Forum

A l’issue de cette manifestation plusieurs recommandation ont été formulées :

1. La création d’une Ecole Supérieure d’Assurance pour la prise en charge des besoins réels et grandissant de la formation dans le secteur.

2. La création d’une banque de donnée visant à alimenter l’organe de tarification, prévu par la réglementation en vigueur.

3. La prise en charge du dossier  « informatique » ( NTIC) à l’échelle sectorielle, à l’effet de bénéficier des économies d’échelle.

4. Le développement d’actions de communication sociale collectives- par le biais de l’UAR dont le but de vulgariser l’assurance, démontrer le bienfait économique et social des produits d’assurance et partant, conforter le consensus social.

5. La réflexion  au sein des entreprises d’assurance et à l’échelle sectorielle pour l’introduction d’autres formes de distribution de l’assurance (vente directe et  autres)

6. D’inciter les pouvoirs publics à intégrer dans la réglementation en vigueur d’autres catégories d’intermédiaires et à prévoir leur mode de rémunération tels les producteurs- salariés, les apporteurs d’affaires et les producteurs « Vie »

7. De réfléchir aux aspects techniques et réglementaires relatifs à l’introduction et au développement de la bancassurance dans le marché.

8. L’organisation de la concertation et du dialogue entre les sociétés d’assurances et les intermédiaires au sein de l’UAR ou dans une structure de dialogue à créer au sein du secteur.

9. La spécialisation de l’activité « assurances de personnes » dans le cadre d’une ou plusieurs filiales qui hériteront de la totalité des portefeuilles des sociétés mères.

10. D’encourager le développement des assurances de personnes par :

  • Une définition totale des prestations (rentes viagères) ;
  • Un système d’abattement sur l’IRG pour tout détenteur d’un contrat d’assurance d’épargne ;
  • Une réduction de l’impôt sur le bénéfice des sociétés spécialisé en assurance de personnes ;
  • Un assouplissement de la hiérarchisation de la représentation des engagement techniques.

11. De renforcer la collaboration avec l’université et d’encourager la formation en sciences actuarielles

12. La création d’une banque de données statistiques relatives a la population algérienne en vue d’élaborer un table de mortalité unifiée, réglementée et Algérianisée

13. Le développement de l’assurance crédit à l’exportation à travers :

  • Le soutien de la prospection des marchés extérieurs et la simplification de l’accès au financement des exportations (bonification des taux d’intérêt, risque de change, lignes de crédit) ;
  • L’information sur les incidences de paiements de nos exportations et la création de bases de données nécessaire pour faciliter à nos exportateurs  la connaissance des marchés extérieurs.

14. D'encourager le recours à l’assurance-crédit par :

  • L’initiation d’actions de sensibilisation à l’échelle du secteur sur les techniques et avantages de l’assurance-crédit ;
  • Le développement de la culture d’assurance dans le pays(groupe de travail, plan d’action, budget, etc.) ;
  • La conception et la mise en oeuvre de structure communes ( statistiques, Expertise, Contentieux, Formation) ;
  • D’engager un plan national des actions de formation dans les filières du commerce international ;
  • Sensibilisation aux avantages de l’assurance-crédit en association avec le secteur bancaire, les chambres de commerce et tout organisme concerné ;
  • Parachèvement du dispositif national d’incitation dans le domaine de la promotion des exportations.
Date de début: 12/12/1998 10:00
Date de fin: 13/12/1998 17:00